La Bible avec notes archéologiques

La Maison de la Bible

La Bible avec notes d’étude archéologiques et historiques

Une parution utile pour bien comprendre la Bible

Elle est enfin arrivée à terme ! Elle, c’est la Bible Segond 21 avec notes d’étude archéologiques et historiques (son petit nom tout au long du processus d’édition à la Société Biblique de Genève a été «Archéo»).

S’agit-il d’une simple Bible d’étude de plus parmi d’autres ? Nous pensons que non. Son approche est différente de celles actuellement sur le marché.

Du point de vue de la présentation, tout d’abord : des photos couleur viennent régulièrement illustrer le texte biblique, présenté sur une colonne (avec les paroles de Jésus en rouge).

Du point de vue de l’approche, ensuite : elle s’intéresse essentiellement à ce que nous savons, grâce aux découvertes archéologiques et à la littérature, sur le contexte de rédaction de la Bible. Elle aborde les discussions entre historiens et archéologues et ne cherche pas à donner le point de vue de tel ou tel théologien. Pourquoi ? Parce qu’il est important de comprendre le texte dans son contexte «initial» pour pouvoir le comprendre correctement aujourd’hui. Il est important de savoir ce que contiennent les récits du déluge antiques pour percevoir l’originalité du récit biblique. Il est nécessaire de connaître les lois contemporaines pour constater que les prescriptions de Moïse ou les recommandations de Paul – qui aujourd’hui peuvent parfois nous paraître étranges – sont plus «humaines» qu’elles.

C’est ce genre de choses que nous révèlent 640 articles, 65 citations de textes anciens et environ 8000 commentaires en bas de page. À nous qui avons l’habitude de lire la Bible dans notre perspective d’humains du 21e siècle, cet ouvrage permet d’adopter un peu la perspective des contemporains des textes et, ainsi, d’éviter des erreurs d’interprétation dues à la distance culturelle qui nous sépare d’eux.

Par exemple, en Matthieu 18.21, nous apprenons ceci : «D’après l’enseignement traditionnel au sein du judaïsme (qui se basait sur Jb 33.29-30 et Am 1.3;2.6), offrir 3 fois votre pardon était synonyme d’indulgence. La suggestion de Pierre correspond à plus du double de cette approche. Elle est donc très généreuse et reflète sans doute un désir d’exprimer la complétude (notion associée au chiffre 7). La réponse de Jésus, qui affirme en substance la nécessité de pardonner sans compter, a de quoi stupéfier.»

L’aspect encyclopédique et le caractère illustré de cette Bible en font le cadeau idéal pour ceux qui croient déjà tout connaître et tout comprendre et pour ceux qui ont besoin d’une «porte d’entrée» dans le texte biblique. Comme le mentionne Valérie Duval-Poujol, «parcourir ces pages magnifiquement illustrées, c’est enrichir sa lecture; c’est comme quitter la plate 2D pour savourer un film en trois dimensions.».

-Viviane André

2 Commentaires

  1. Linda lepine
    Linda lepine - à - - Répondre

    C’est quoi sont prix et es ce qu’on peux faire venir chez nous?

Laisser un commentaire

*